mercredi 16 août 2017

Mille Baisers Pour Un Garçon de Tillie Cole

Prix : 16,90€
Format : 13,6 x 21,5 cm
Nombre de pages : 280
Genre : Romance / Drame / Tranche de vie
Edition : Hachette Romans
Numérique : Oui

Citation : "Je m'appelle Poppy Litchfield et tu t'appelles Rune Kristiansen. Maman dit qu'on doit toujours serrer la main des inconnues. Maintenant, on est amis. Meilleurs amis."









Quatrième de couverture : Poppy et Rune sont amoureux depuis l'enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. Jusqu'au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale...
Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explication ?
Rune a le sentiment qu'on lui a arraché le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. 
La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s'aimer ?

Vivre chaque jour comme si c’était le dernier. 
Un adage souvent utilisé de la mauvaise manière.
Pas ici.

Voici un roman que j'avais sur ma liseuse, et que je ne pensais pas forcément lire un jour. Je l'avoue, ça arrive pour beaucoup des romans qui sont stockés sur ma liseuse. Si je ne pensais pas le lire, pourquoi diable l'ai-je lu ? Je me suis fait influencer par bookstagram, principalement par Le Carnet D'une Liseuse, qui n'a pas tari d'éloges sur ce petit roman. Je vous propose donc de voir en détail ce que j'ai pensé de cette lecture ! 

Poppy et Rune sont voisins depuis leurs cinq ans. Ils sont amis depuis aussi longtemps. Et s'aiment depuis autant de temps. Elle est américaine, il est norvégien, elle est sa Poppymin et il est son Viking. Mais quelque chose va les séparer pendant plusieurs années. Leurs retrouvailles seront troublantes, émouvantes, et surtout douloureuses. Car si Poppy a cessé de répondre aux appels de Rune c'est pour une raison. 

En lisant la quatrième de couverture, plus mon résumé habituel, vous vous dites que c'est une histoire d'amour bateau entre deux adolescents. Ce serait se tromper lourdement que de penser cela. Ce qui lie Poppy et Rune est un amour inconditionnel forgé sur de longues années, un amour tellement fort que même le terrible secret de la jeune fille ne peut le briser. J'ai été ému par leur histoire, si pure et si douce. Mais éphémère.   

C'est ici le point important et le message véhiculé par ce roman : chaque chose est éphémère, et il faut profiter de chaque jour, de chaque heure, de chaque seconde comme si c'était nos derniers instants. La puissance de ce message est tel que j'ai pleuré. J'ai vraiment pleuré. C'est la première fois que cela m'arrive.
Comme je ne sais pas comment continuer, je vais vous parler des deux personnages au centre de cette histoire, en commençant par le viking norvégien. Rune était un petit garçon renfrogné et rempli de colère, jusqu'à ce que la petite Poppy, qu'il trouvait bizarre, viennent lui serrer la main. A partir de là, le petit garçon va devenir un meilleur ami, un compagnon d'aventure, et plus quand les deux petits vont grandir. Un élément va déclencher leur amour quand ils auront neuf ans. Je ne vous dis pas quoi, mais c'est là que j'ai eu mes première larmes ! Le titre prend alors tout son sens. Poppy, quand à elle, est le parfait opposé de Rune : souriante et joyeuse, elle se fiche de ce que les autres peuvent penser. Elle vit pour elle, pour les gens qu'elle aime, pour sa passion, et évidemment pour Rune. J'ai beaucoup aimé ce personnage si rayonnant, si optimiste et joyeux, qui préfère aimer et pardonner car être en colère est une perte de temps. Même quand elle souffre, elle voit tout du bon côté ! Cette fille est une force de la nature. De plus, ils sont tous les deux bien développés et nous nous attachons très vite à eux.  

Quand à l'écriture, elle est simple, efficace et prenante. Pas de mots en trop, pas de phrases inutiles. Un texte aussi pure et simple que l'amour que partage Poppy et Rune. C'est aussi un roman qui se lit rapidement. Pour ma part je l'ai lu en quatre jours, même moins puisqu'il y a une journée où j'ai peu ou pas lu.

Il y a des livres qui vous marquent pendant un long moment, des livres pour lesquels il est difficile de mettre une note, des livres qui vous font voir le monde autrement et même qui vous changent. Je peux dire que ce roman est de ceux-là. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire