vendredi 4 août 2017

Au Fond De L'Eau de Paula Hawkins

Prix : 22,00€
Format : 14,1 x 22,1 cm
Nombre de pages : 406
Genre : Thriller
Edition : Sonatine
Numérique : Oui

Citation : "Elle coule. Quand ils la remontent sur la berge, la seconde fois, ses lèvres ont a couleur d'un hématome, et son souffle l'a quittée à jamais."








Quatrième de couverture : Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l’infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.

Trois femmes, trois vies, trois destins étroitement mêlés.

Je remercie encore les éditions Sonatine de m’avoir gentiment envoyé le second roman de Paula Hawkins. J’avais très envie de découvrir cette auteure et grâce à eux, c’est chose faite ! Je ne vais pas parler plus longtemps et commencer officiellement cette chronique !

Nell Abott, jeune maman célibataire, est retrouvée morte dans le bassin qui longe son village. Tout le monde s’accorde pour dire qu’elle s’est suicidée. La jeune femme était fascinée par ce point d’eau qui a accueilli plus d’une femme dans ses eaux tumultueuses. Mais Julia, qui préfère être appelée Jules, n’y crois pas vraiment. Et la fille de Nell, Lena, n’y crois pas du tout. A partir de là va commencer un récit très particulier sur fond de folklore et de trahison au sein du petit village de Beckford.

Je ne suis pas du tout une grande amatrice de romans policiers. C’est même le premier roman policier que je lis si je suis totalement honnête avec vous. Je suis très heureuse d'avoir découvert le genre avec la plume de Paula Hawkins ! Après la lecture du résumé, je me disais que ça pouvait être très sympathique à lire, mais ça n’allait pas plus loin. Dès les premières pages, je me suis rendue compte de deux choses : de un, qu’il y avait une dimension très mystique derrière le bassin aux noyées, et de deux, ce roman est de ceux qu’il faut prendre le temps de lire. Je vais expliquer surtout le deuxième point pour ne pas vous gâcher la lecture !

J’ai mis au moins deux semaines à lire ce roman. C’est long, très long, et je n’avais pas encore ma panne de lecture. Pourtant ça ne m’a pas dérangé de le lire aussi lentement. L’histoire m’a un peu forcé a adopter ce rythme car l’atmosphère générale est lourde et assez stagnante, le temps passe mais lentement, avec des révélations à chaque chapitre, des retournements de situations très bien amenés et une grande imprévisibilité. Et pour ma part je ne voulais pas prévoir. Dans ce roman, on se laisse porter, et on regarde chaque personnage avec un oeil nouveau de page en page.

Vous me connaissez sûrement un peu depuis le temps, j’adore quand il y a des changements de point de vue. J’aime aller dans la tête des autres personnages, voir leur façon d’expliquer ce qui se passe autour d’eux, et découvrir leur nature profonde. J’adore aussi le fait que moi, petite lectrice confortablement installée avec un verre de jus de fruits bien frais à porté de main, soit au courant de tout. J’ai été gâtée dans ce roman puisque chaque chapitre se concentre sur un personnage différent. Je ne me souviens pas avoir vu deux chapitres consécutifs qui prennent le point de vue d’un même personnage. Vous vous doutez que nous avons des surprises à chaque chapitre. C'est d'ailleurs comme ça que nous découvrons les personnages : avec leur premier chapitre. j'ai trouvé que c'était une façon très sympathique de découvrir les différents personnages, qui on tout un lien avec Nell Abott d'ailleurs. C’est un procédé narratif que je trouve particulièrement bien amené et exécuté dans ce livre, et sublimé par la très belle plume de Paula Hawkins.

Ce roman m’a fasciné pour plusieurs choses : son rythme, son écriture, ses personnages. Notamment les trois femmes qui sont vraiment centrales que sont Julia, Nell et Lena. Trois femmes de la même famille, très différentes, avec des vies, des douleurs et des bonheurs totalement opposés.

Si vous êtes aussi peu familier que moi avec le roman policier, je vous conseille vivement celui-ci qui remporte presque un coup de cœur de ma part.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire