dimanche 19 mars 2017

Confess de Colleen Hoover

Prix : 17.00€
Format : 13 x 20.5 cm
Nombre de pages : 360
Genre : Romance 
Edition : Hugo Roman
Collection : New Romance
Numérique : Oui

Citation : "Il y a les gens qu'on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu'on rencontre et qu'on connaissait déjà déjà."







Résumé : Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…


Le destin joue quand même de drôles de tours quand il s'y met.

Honte à moi de ne pas avoir lu ce livre plus tôt. Vous commencez à me connaître, je suis rarement au taquet sur les sorties. J'ai tendance a arriver après la guerre. Pourquoi je l'ai lu maintenant ? Le nouveau livre de Colleen Hoover sort en mai, et j'aimerai le lire à sa sortie. Je ne sais pas si je le pourrais, n'empêche que savoir ça m'a donné envie de me replonger dans l'univers de cette auteure. Mais je vais un peu développer mon ressenti !

Dans ce roman Colleen Hoover nous offre des personnages très intéressants, profonds et touchants. Auburn est une jeune femme de vingt-et-un ans, qui a déménagé de Portland, sa ville natale, pour aller vivre à Dallas, au Texas, où vit la famille de son petit ami, malheureusement décédé. Cependant elle n'aime pas sa vie là-bas, mais elle y reste pour une raison que je ne peux pas vous dire, sinon, je vous gâche toute l'histoire. Elle va un soir, alors qu'elle rentre du travail, passer devant la galerie de Owen Mason Gentry, artiste peintre très talentueux. Le jeune homme, du même âge qu'elle, est bien mystérieux. Ses peintures lui sont inspirées par des confessions anonymes que les gens viennent déposer dans sa boîte aux lettres. Les deux jeunes gens ont la sensation de se connaître depuis toujours, mais quelque chose va les séparer plus sûrement qu'un mur.

Je n'avais pas lu de New Romance depuis un long moment. Je me suis donc dit que reprendre doucement avec un livre de Colleen Hoover serait une très bonne idée. J'avais un très bon souvenir de ma lecture de Maybe Someday, je partais donc dans cette lecture sans la fameuse crainte de ne pas aimer cette plume, puisque je l'avais beaucoup aimée auparavant. J'appréhendais  pourtant de ne pas aimer ce livre autant que le premier (et unique !) livre que j'avais lu de Colleen Hoover. Je dois vous avouer que j'ai été déçue au début. Je n'arrivais pas a trouver cette histoire crédible. Comment peut-on sauter dans les bras d'un mec que l'on connait à peine !? Je poussais des soupirs exaspérés en me disant que c'était décidément pas crédible du tout, me disant même que ce genre n'était peut-être plus fait pour moi. Puis est venue la révélation, vers le milieu du livre.

A partir de là, je n'ai plus lâché le livre ! Je ne pouvais tout simplement pas. Le secret d'Auburn et ses difficultés sont si énormes, si horribles, que je ne pouvais me résigner à la laisser. Comme si c'était un membre de ma famille ! La tension monte rapidement et Auburn va devoir faire exactement l'inverse de ce qu'elle désire. L'hypothétique relation entre Owen et elle pourrait avoir de sordides répercutions sur sa vie. J'étais vraiment accrochée à chaque mot, je ne pouvais pas imaginer tout ce qui allait se passer. Le secret d'Owen reste un secret jusqu'au dernier chapitre. Cela m'a laissé le temps d'élaborer toutes sortes de théories sur ce fameux secret. Je me suis plus ou moins mise le doigt dans l'œil jusqu'au coude pour le coup !

Confess m'a laissée, à la dernière page, avec le sentiment d'avoir perdu un être cher. Pour tout vous dire, je tremblais, j'ai failli pleurer (de tristesse ou de joie, je ne sais pas, mais j'avais les larmes aux yeux !), et mon pauvre petit cœur était au bord de l'implosion. Je me suis finalement attachée aux personnages et à leur histoire respective, aussi dure l'une que l'autre.


Je ne sais même pas quoi ajouter. Malgré un début un peu difficile, l'histoire est prenante, les personnages intéressants, et l'imagination de Colleen Hoover ne cessera pas de me surprendre, et de voler un morceau de mon âme à chaque livre !


2 commentaires:

  1. J'avais adoré ce roman *-* tout les livres de cette auteure sont des pépites je trouves. Je suis contente qu'il t'ai plut :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis moi aussi heureuse qu'il m'ait plu ! J'avais très peur de ne pas l'aimer...!

      Supprimer