vendredi 10 février 2017

La Chimiste de Stephenie Meyer

Prix : 22.00€
Format : Grand Format 
Nombre de pages : 600
Genre : Thriller
Edition : J.-C. Lattès
Numérique : Oui

Citation : " - C'est vraiment bizarre, Belladone. Je... euh, je t'apprécie presque en ce moment.
- Ça va passer.
- Tu as raison : ça passe déjà."






Résumé : Elle était l’un des secrets les mieux gardés — et des plus obscurs — d’une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l’éliminer au plus vite...Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d’effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission… ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n’est plus seule ?
Dans ce roman palpitant et original, Stephenie Meyer a imaginé une nouvelle héroïne aussi émouvante que fascinante. Avec La Chimiste, elle révèle encore une fois tout son talent qui la place parmi les auteurs les plus reconnus au monde.

La fuite est le seul moyen de survivre quand vous détenez 
une information qui pourrait anéantir un pays.

J'attendais ce livre avec une petite impatience quand même ! Quand j'ai appris que Stephenie Meyer allait sortir un nouveau roman, j'étais vraiment très heureuse, et en même temps un peu inquiète. J'ai lu la saga Twilight et Les âmes vagabondes, que j'avais beaucoup aimé à l'époque, mais qui étaient chacun dans des registres plutôt jeunesse. Ce roman est clairement adulte. Je ne savais pas à quoi m'attendre, ni ce que ça allait donner… Mais voyons un peu plus en détail de quoi parle ce roman !

Stephenie Meyer nous offre ici un thriller sur fond de biologie moléculaire avec son héroïne Juliana Fortis, renommée Alex par elle-même. Elle est connu comme une terreur dans son domaine. En effet, elle peut faire parler n'importe qui à l'aide de ses potions chimiques, qui infligent bien plus de douleur au sujet de la torture physique classique. Elle va devoir prendre la fuite à la mort “accidentelle” de son collègue de laboratoire et mentor, Barnaby. Cet accident aurait été provoqué par l'Agence car les deux laborantins savent quelque chose qu'ils ne devraient pas savoir. Nous la découvrons alors qu'elle est déjà en fuite depuis trois ans et qu'elle pille les bibliothèques pour avoir de quoi lire et une connexion internet ! Elle va reprendre contact avec un ancien collègue qui veut lui communiquer une information très importante qui lui vaudra la liberté. Mais évidemment, rien ne se passe comme prévu ! Elle va rencontrer quatre personnages haut en couleurs : Arnie, Val, Daniel et Kevin. Je ne vous dis pas qui ils sont, je vous gâcherais une surprise de taille !

C'est ici le troisième titre de Stephenie Meyer. Je compte Twilight comme un seul titre car son écriture n'a pas énormément évolué tout au long de cette saga. Mais, pour La Chimiste elle a abandonné la première personne pour une troisième personne demi omnisciente, ce qui met une certaine distance avec Alex, ce qui est plutôt déroutant. J'ai d'ailleurs mis un moment a m'attacher à Alex, bien plus qu'à Daniel ou Kevin d'ailleurs. Sa plume a bien évolué depuis son premier roman !

L'auteur nous gâte avec des personnages très différents et affreusement complémentaires. Chacun a sa place bien définie. Alex est celle qui prévoit tout, Daniel est le plus naïf, Val est l'ingéniosité même, Kevin est le fonceur de service, Arnie est littéralement le calme incarné. Je dirais même qu'il reste trop dans leur petite case. Ils ne sortent pas de leur zone de confort outre mesure et ne sont pas très originaux à mes yeux.

En plus l'histoire est de plus très prévisible. Ça m'a gâché un peu ma lecture car j'attendais une fin très inattendue et en fait les révélations sont tombées à plat. Je n'ai pas pas fait de “Oh !” surpris, pas de grand sourire devant la romance. J'aurais voulu plus. Le happy end, vous le savez, ce n'est pas mon truc. Quand il est mérité, vraiment mérité, après moult problèmes affrontés, tous plus énormes les uns que les autres, je l'accepte volontiers le happy end. Mais dans ce roman il me laisse un arrière goût pas très appréciable. Je sais que Alex a déjà bien morflé, mais pour moi elle passe plus pour une paranoïaque car on ne voit qu'une attaque envers sa personne (et encore, indirectement). Daniel mérite le happy end par contre, il va tout perdre et risquer sa vie quand même...! Mais ce n'est sur mon avis. J'aurais aimé une fin un peu plus piquante ! 

J'ai quand même passé un bon moment, ne pensais pas que j'ai pas du tout aimé ce livre. C'était une lecture que j'ai été heureuse de faire, c'était sympathique, sans plus. Si vous avez déjà lu du Stephenie Meyer, vous allez être un peu déstabilisés par ce nouveau style. Pour ceux qui ne l'on jamais lu, je pense que ce roman est très bien pour la découvrir quand on est un adulte. Pour mon petit classement des livres de Stephenie Meyer, le le place en seconde position, entre Les âmes vagabondes et Twilight !

2 commentaires:

  1. J'ai de loin préféré Les âmes vagabondes mais celui-ci était pas mal du tout, malgré quelques petites choses assez prévisibles ;)

    RépondreSupprimer