mercredi 2 mars 2016

Kaleb Saison II - Abigail de Myra Eljundir


Prix : 17,50€
Format : Semi-Poche
Nombre de pages : 319
Genre : Fantastique / Jeunesse 
Edition : Robert Laffont 
Collection : Collection R
Numérique : Oui






Résumé : Le mal dans la peau...

Magnétique et sensuelle, Abigail est l'arme la plus redoutable du réseau SENTINEL.La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l'extase.
Inutile de lutter : l'attraction qu'elle suscite est irrésistible.
Même si faire l'amour avec elle, c'est s'unir à la mort.

Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l'empreinte du Mal.
Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l'empathe l'attire comme un aimant.
Au terme d'un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir.
Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?

Déconseillé aux âmes sensibles et aux enfants de moins de 15 ans.

Quand le mal essaie de vous posséder, que ce passe-t-il? 
Et si ce mal était déjà en vous ?

J'ai lu le premier il y a un petit moment déjà, et je commençais à avoir une furieuse envie de replonger dans les méandres de cet anti-héros, ce mâle si manipulateur qui joue avec vous émotions comme un chaton trop mignon jouerait avec vôtre t-shirt préféré. Vous ne pouvez pas lui en vouloir car il est vraiment adorable, c'est un petit chaton notre Kaleb ! Mais un chaton avec un grand pouvoir qui peut vous tuer. Un chaton aussi peut faire très mal, je le reconnais, mais je ne suis pas ici pour débattre sur la dangerosité des chatons !

Ceux qui ont lus le premier tome doivent se souvenir que, à la fin, Kaleb alias Chaton trop mignon décidait de partir pour l'Island dans le but de connaitre ses origines ainsi que pour comprendre son don. Ah,et surtout pour voir une certaine rousse qui hante ses rêves ! Mais pour la rencontrer, il va devoir aller en Irlande sous les conseils de la jeune femme, la sulfureuse Abigail. Notre Chaton va l'écouter et y aller mais il ne sait pas qu'elle est sous les ordres de Bergsson. Enfin si. Enfin pas au début. Je crois... Bref ! Il va la rencontrer enfin et se prendre par dessus le marché la raclée de sa vie (retenez ça les mecs, ne jamais emmerder une femme, ça frappe fort !) !

Ce second tome fut pour moi une révélation. Ou plutôt une nouvelle révélation, dans le sens à nouveau (cela devient compliqué mesdemoiselles mesdames messieurs !) : je suis totalement et irrévocable accro à cette série ! Pourquoi ? Simple ! Un anti-héros qui se perd dans le mal pour commencer. J'aime beaucoup le caractère anti-héros de Kaleb, qui essaie dans le tome un de rester bon mais abandonne et coupe ses émotions pour prendre celle des autres. Ce second tome voit un combat qu'il avait abandonné reprendre du poil de la bête, un combat qui nous semble perdu d'avance vu la nature de Kaleb.

A mes yeux l'image du Chaton trop mignon qu'on ne peut pas punir va aussi bien à Kaleb qu'à Abigail. Comme elle est en présence de Kaleb constamment dans ce tome beaucoup de choses nous sont dévoilées sur sa nature, ses secrets, ses envies, ses vices aussi. Je n'ai que rarement vu un personnage aussi... Ambiguë. La frontière en le bien et le mal est trouble depuis le début de la série, mais là la frontière n'est plus juste trouble, elle est effacée ! Pourtant, nos protagonistes ne sont pas les plus importants, le centre réel je trouve. Allons du côté de l'homme noir si vous le permettez. De toute façon c'est ma chronique je fais ce que je veux (na !) !

L'homme en noir nous est présenté de façon indirecte dans le précédant tome et n'est pas réellement présent. Cependant il est d'une importance capitale ! Pour ma plus grande joie ce personnage est bien plus présent dans ce tome-ci, mais n'est pas le seul à agir dans  l'ombre. Il est rongé par la haine et met en avant la prophétie en contactant les EDV dans leurs rêves ou en pensées. Il n'est pas le seul à le faire si je peux dire. Mais pour savoir de quoi je parle... Vous n'avez pas le choix, il faut le lire !

Dans ce second tome on retrouve tout ce qui a fait le charme du premier tome : une ambiguïté toujours plus présente, une pression sur les personnages accrue, des secrets, de l'amour, du mystère... Que demander de plus ! Myra Eljundir nous emporte dans un tourbillon d'action et une frénésie de tourments, semant la confusion chez ses lecteurs avec brio et talent ! Je suis impatiente d'avoir la dernière partie de la prophétie et de voir la réaction des personnages ! Le Chaton trop mignon nommé Kaleb me manque déjà !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire