mardi 1 mars 2016

Kaleb Saison I de Myra Eljundir

Prix : 18.00€
Format : Semi-Poche 
Nombre de pages : 456
Genre : Fantastique / Jeunesse
Edition : Robert Laffont Collection R
Numérique : Oui 
















Résumé : C'est si bon d'être mauvais...

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler.
Il vous connaît mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible.
Terriblement dangereux.
Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer.
À la folie.
À la mort.

Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé.
Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus.
Jusqu'au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

Qui veut venir s'amuser avec Kaleb ?

Kaleb est un jeune homme de dix neuf ans en plein changement. Non, je ne parle pas d'une puberté tardive. Je parle de don. De pouvoir. Notre Kaleb est, au début de ce premier tome, victime de sa transformation. En effet il va ressentir des émotions qui ne sont pas les siennes, mais impossible de se contrôler (il casse quelques dents au début même !). Il passe par toutes les émotions possible sans comprendre ce qui lui arrive.

Un des moments important dans ce premier tome sera sa rencontre avec la jeune et naïve Lucile, qu'il va d'abord voir sur Facebook. Quand il va voir sa photo, il ne va avoir qu'une envie : aller la découper en morceau. Quand il va enfin comprendre le fonctionnement de son don, il va savoir que quelqu'un veut du mal à Lucile. Il va alors essayé de retrouver la personne en question, et la sauvera de justesse. Il entamera alors une liaison avec elle mais pas par amour (un bel exemple de relation toxique !). Il a comprit qu'il avait besoin de sentiments positifs et naturels pour être bien. Les émotions négatives (la haine, la tristesse) le font souffrir et le fatigue. Alors que l'amour véritable est le seul qui le fasse se sentir bien. Mais il ne sait pas encore qu'il est surveillé.

Le colonel Bergsson ne vit que pour traquer les EDV, les êtres comme Kaleb. Et il en a après le jeune homme. C'est sa jeune assistante qui va l'empêcher de mettre Kaleb dans une cellule après les bagarres qu'il a provoquées. D'ailleurs, l'assistante est très intéressante et cache beaucoup de secrets. J'ai été surprise de découvrir autant de choses sur elle ! C'est juste du génie. Myra, je te remercie, j'ai été surprise bien comme il le fallait ! Surtout que, je dois l'avouer, j'ai eu un peu de mal au début...

Pourquoi j'ai eu un peu de mal au début... J'étais trop détachée de l'action. Je n'étais pas avec Kaleb du tout... De toute façon, les moment que j'ai préféré lire, c'était ceux avec le colonel et son assistante. Ces moments bougeaient beaucoup plus et il y avait plus de révélations. Avec Kaleb... Je restait sur ma faim... Mais la fin part contre m'a conquise bien au-delà de mes espérances !

En effet, à la fin, nous avons trois grand événements : en premier, une révélation choc sur l'assistante de Bergsson (voir même deux révélations en fait, que je n'avais pas vu venir du tout !!) ; en deuxième, une révélation sur Bergsson lui même (qui m'a bien soufflé aussi je dois le dire !) ; et en trois, Kaleb... Mon Dieu il va se faire pourchasser ! Et celui qui tire toutes les ficelles est bien loin. Et oui, c'est un personnage qu'on ne voit que à la fin. Vous lirez mais rien que d'y penser j'ai le cœur qui maltraite mes côtes !

En plus je tiens beaucoup à ce livre qui est dédicacé (si vous voulez voir la dédicace j'ai du la mettre sur la page mes amours !), et je crois que c'est le premier de la collection R qui passe entre mes mains... Enfin le premier que je lis ! J'en ai beaucoup de la Collection R mais vous me connaissez, je mets du temps à vider ma PAL... Donc je suis très heureuse d'avoir commencé par Kaleb qui est... Aller c'est quand même un petit coup de cœur je l'avoue. Je ne sais pas quand je pourrais lire le second, j'espère bientôt !

En conclusion (oui j'essaie de faire un truc organiser... Que sur la fin oui mais chut...!), un livre vraiment bon que je conseille fortement même si le début est un peu mou et long. Une fois qu'on est dedans ça se lit très vite et de plus l'auteure à réussi à me surprendre ! Un très bon premier tome ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire