lundi 29 février 2016

Geisha de Arthur Golden



Prix : 7.90€
Format : Poche
Nombre de pages : 601
Genre : Historique / Aventure
Edition : Le Livre De Poche
Numérique : Oui

Résumé : A neuf ans, dans le Japon d’avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, aune maison de plaisir de Kyoto. Dotée d’extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu’il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui en fera une vraie geisha.
Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l’amour : Sayuri va peu a peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d’une rivale. Elle rencontrera finalement l’amour…
Ecrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d’un exceptionnel document et le souffle d’un grand roman. Il nous entraîne au cœur d’un univers exotique où se mêlent érotisme et perversité, cruauté et raffinement, séduction et mystère.

Mon Avis : J'ai mis du temps à le lire, mais c'est parce que j'avais cours... Sinon, je l'aurais dévoré bien plus vite !

On peut dire que ce livre est surprenant (oula oui, vraiment je ne m'attendais pas à ça !). Vous, là vous, derrière votre écran qui me lisez, vous savez que je suis dans un univers Fantastique, avec Vampires, Goules, Loups-garous et compagnie. Et bien ce livre, je pense que se doit être un de mes chouchous de l'année dernière (oui, je l'ai lu il y a presque un an !).

Sayuri, l'héroïne, va vraiment vivre dans la misère. Sa mère, très malade, va mourir. Son père, qui n'a pas assez d'argent pour la nourrir elle et sa sœur, va vendre les deux jeunes filles. Sayuri (qui ne s'appelle pas encore 'Sayuri' d'ailleurs !) va aller vivre dans une maison traditionnelle où elle apprendra à être Geicha. Jusqu'à ce qu'elle fasse l'erreur d'essayer de s'enfuir pour retrouver sa soeur, et que la chef de la maison lui enlève toute possibilité de devenir un jour Geicha. Mais la jeune Sayuri va rencontrer beaucoup de personnes dans sa jeune vie, dont une Geicha (qui est l'ennemis juré de Atsumomo) qui va lui permettre, croyant en elle, de reprendre l'éducation pour devenir une Geicha. Et l'une des meilleures en plus !

Je vais arrêté de vous spoiller allègrement et vous laissé découvrir ce monde post guerre (et aussi pendant la guerre !) et le monde des Geichas ( qui est plus que fascinants, trahisions, sexe, amitiés, amour, chance, tristesse... Tout y passe ! )

2 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL. J'ai vu le film alors que j'étais censée réviser à ce moment-là (c'était en 2012). Peut-être l'une des raisons de mon échec aux examens...je rigole, je n'aimais pas ce que je faisais.

    En attendant, pareil : j'appréhende.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment en roman il est extra (je n'ai toujours pas vu le film ahah !) et j'ai d'ailleurs très envie de le relire pour le plaisir déjà, et ensuite pour refaire une plus jolie chronique !

      Supprimer