jeudi 20 juillet 2017

Panne de lecture : le pourquoi du comment !?

Je ne pensais jamais faire ce genre d'article sur le blog un jour. A la base, si j'ai ouvert un blog, c'était pour faire des chroniques, et seulement ça. Cependant, je remarque que depuis quelques temps j'ai de plus en plus envie de vous partager des petits morceaux de ma vie (sans que cela touche des aspects trop privées, bien entendu). Pour les plus attentifs, vous aurez remarqués l'apparition de l'onglet "Journal de bord" sur le blog. C'est ici que je mets des articles sur ma petite vie de lectrice. Je reste cependant toujours dans un domaine culturel en vous parlant de films, de séries ou encore de musique. Aujourd'hui, je voulais me poser tranquillement pour parler avec vous.

Depuis quelques semaines, et plus fortement ces derniers jours, j'ai beaucoup de mal à lire. Je ne sais pas d'où ça vient, et je sais que je ne suis pas la seule à qui c'est déjà arrivé. On boude un peu la lecture pour faire autre chose, mais on sent qu'il nous manque un truc.

Je vais, pour une rare fois, m'adresser à la seconde personne du singulier afin que tu te sentes plus intime avec moi. C'est un procédé que je n'utilise pas du tout dans mes chroniques. On va prendre cet article comme un crash test du "tu", si tu veux bien ! Alors c'est parti pour un moment extrêmement gênant et malaisant !

Comme je te l'ai dit, ça fait quelques jours que j'ai beaucoup de mal à lire. Si tu es sur ce blog pour les recettes de cuisine, tu t'es peut-être trompé d'endroit. Par contre, si tu es lecteur ou lectrice, tu as peut-être déjà connu l'épreuve de la panne de lecture. Tu auras beau lire le meilleur livre du monde, pas moyen, tu as du mal à reprendre ton bouquin. Pour ma part, je suis dans La Lectrice de Traci Chee. J'aime beaucoup l'histoire et je suis assez impatiente d'en connaître la fin,  pourtant je n'arrive pas à le reprendre à moins de me faire violence. 

Dimanche, ça n'allait vraiment pas du tout. J'étais totalement à la masse, je n'avais envie de rien faire, et surtout pas ouvrir mon livre. Pourtant je me connais, et tu es peut-être pareil que moi : si je laisse traîner un livre trop longtemps, je m'en lasse et ça m'énerve de le lire. 

Et je me suis posée une question une fois dans mon lit : pourquoi je n'arrive plus à lire ? Je vais te donner mes hypothèses pour mon cas, et ébaucher des solutions. Peut-être que tu es actuellement dans la même situation, dans ce cas lis jusqu'au bout même si c'est affreusement barbant. Et même si tu n'es pas dans cette situation, peut-être que tu comprendras mieux comment on peut avoir une panne de lecture.

Avoir trop de livres à lire : 

Je hais le principe de la Pile A Lire, ou PAL. Il y a derrière cela comme une obligation de lire le moindre livre qu'on achète. Pourtant, il arrive que tu achètes un livre sur un coup de tête, qui te tente à l'instant T, mais ensuite, il ne t'attire plus du tout. Et à force tu entasses dans un recoins de ta chambre ou de ton appartement une petite pile branlante de trois mètre de bouquins que tu n'as pas encore lu. Plus tu vois cette "PAL" augmenter, plus tu déprimes, et moins tu as envie de les lire. A force d'acheter beaucoup de romans je prends moins plaisir à en acheter, et à force d'attendre pour les lire, je n'ai plus aucune envie de les lire.

Solution :

Pendant la rédaction du paragraphe précédent, j'ai penser à deux solutions :
1 - Acheter moins de livres : je sais, c'est une réflexion bête et logique, mais quand tu es un ou une passionné(e) de lecture, c'est très dure de se restreindre. Prends que les livres qui t'obsèdent pendant plusieurs semaines par exemple. Parfois, un roman te tente sur le coup et deux semaines après tu l'as oublié. Alors pourquoi se précipiter en librairie pour l'acheter si c'est pour ne pas le lire et te faire culpabiliser ? Tu peux aussi te dire que pour un certain nombre de romans lu, tu en achètes un. 
2 - Ne plus JAMAIS parler de PAL. Et oui, c'est un concept qui, indirectement, te dis "Hé ma cocotte / mon coco, t'as encore tout ça à lire !". Je trouve qu'il y a un aspect très contraignant dans cette expression. Pour ma part je parle maintenant d'envies lectures. Une envie peut-être passagère. Et c'est beaucoup moins long que "livres que j'ai achetés et que je lirais potentiellement un jour" !

Overdose de lecture :

"Nan mais attend, comment tu peux faire une overdose de lecture ? C'est que tu n'es pas réellement passionnée alors !" 
Ce genre de conneries, je l'ai déjà entendu. Pourtant, c'est un fait que j'ai moi-même testé. A force d'enchaîner les lectures, toute passionnée que je suis, je peux ne plus avoir de plaisir à lire. C'est étrange oui, cependant ça arrive.

Solution : 

Si tu es dans cette situation, fais une bonne pause dans les lectures, ou termines-les moins vite. Au lieu de lire un livre en deux jours, donnes-toi une semaine. Et surtout, varie tes activités : sortir, faire du sport, regarder des films et / ou des séries, à toi de décider ce que tu veux faire !

La saison :

On ne dirait pas, mais la saison de l'année influe sur tes habitudes de lectures ! Pour ma part en été, alors que j'ai pas mal de temps libre, je lis peu. De toute façon l'été me déprime. Alors qu'en hiver je peux lire avec une bouillotte sur le bidon, une boisson chaude à porté de main, avec une petite lumière tamisée. Pour d'autres c'est totalement l'inverse ! Est-ce qu'il y a quelque chose à faire ?

Solution :

Oui, et c'est tout bête : tu dois faire autre chose. Profites de ce temps où tu n'arrives pas à lire pour faire une activité, ou même plusieurs, que tu ne prends pas le temps de faire d'habitude. Je te donne mon exemple : à défaut de lire, je regarde des séries, je sors avec mes amis, et je me suis même remise sur ma DS ! Ne te force par à lire, tu vas me faire une crise de nerfs ! Ou prends un livre que tu sais aimer et lis-le à ton rythme ! Et surtout si tu bloques sur un roman, ne te force pas : il n'y a rien de mieux pour te faire haïr un livre.

Les problèmes du quotidien :

Et oui, c'est une raison toute bête, mais c'est à prendre en compte. Quand quelqu'un te manque, quand il y a un problème dans ta famille, quand tu as un jour sans aussi, ça arrive, et bien tu n'as rien envie de faire. Rien n'a de saveur. Même un bon bouquin ne te tente pas...  Comment faire dans ces cas-là ?

Solution :

Si tu as de gros problèmes, il faut en parler. A des proches, à des amis, à un spécialiste, ou même à un inconnu. Juste te libérer de ce poids. Et si tu n'as pas la tête à lire, ne le fait pas. Ce qui va suivre ne sont que les conseils d'une femme lambda, qui te dis ce qu'elle elle fait pour se sentir mieux quand elle lit. Je sors et je vois des amis, je n'hésite pas à envoyer des messages aussi, je regarde beaucoup de séries, je parle, et même je me dépense. Et oui, se fatiguer ça soulage ton petit estomac du poids des soucis qui le noue. Quand tu voudras lire, fais-le et c'est tout. Choisi bien ta lecture aussi, ce serait dommage qu'un roman te déprime !

Ce ne sont que les astuces que j'applique, ne prends pas ça comme paroles d'évangile ! Je ne suis qu'une lectrice passionnée comme toi, qui a des hauts et des bas comme chaque être humains.
 
Et toi, comment fais-tu pour combattre une panne de lecture ?

4 commentaires:

  1. Perso, ça dépend. Pour la PAL, j'ai arrêté d'essayer. Même si ça va mieux que ça n'a été. Je me fixe des limites d'achat, un budget, des mois sans achat...bref, peu importe mais ça marche à peu près et je m'améliore de jours en jours.

    Au contraire, quand j'ai des problèmes, je lis un livre qui me fera du bien. Peu importe la thématique si je sais qu'il me changera les idées.

    À part ça je ne force pas. je sais que c'est inutile. J'ai eu ça il y a peu et c'est revenu quand je me suis engagée en tant que jury d'un prix littéraire. Et j'ai bien fait, ce n'est pas mon genre de prédilection mais ça me fait du bien. Je retombe en enfance un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui après ça dépend des personnes ! Chacun gère comme il peut et comme il veut pour les problèmes personnels, ce n'est que ma façon de faire. Si tu arrives à lire quand il y a des problèmes, et que cela te fait du bien en plus, tant mieux ! Du moment que cela te soulage je suis pour (bah oui, je veux pas que les personnes qui me suivent soient tristes...) !

      Oh quel prix littéraire ? Je suis une petite curieuse !

      Supprimer
    2. Je te mets le lien de leur blog. Tu pourras fouiner également su côté du club de lecture. Je suis blogueuse également mais je tiens vraiment à cette association qui m'a tant apporté. : http://cabanerenard.canalblog.com/ (il y a une page sur la gauche consacré au prix littéraire. C'est la deuxième année seulement qu'on le fait mais je n'ai pas pu participer au premier faute de temps.

      Supprimer
    3. D'accord je vais aller regarder ça, tu m'intrigues !

      Supprimer