vendredi 8 avril 2016

Uglies (Tome 1) de Scott Westerfeld

Prix : 13.50€
Format : Semi-Poche
Nombre de pages : 432
Genre : Jeunesse / Science-Fiction
Edition : Pocket Jeunesse (PKJ)
Numérique : Oui
















Résumé : Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?



Dans un monde où la beauté domine tout, que reste-t-il ?

Tally est une jeune fille qui va avoir 16 ans. Son univers, son but : subir l'opération qui la rendra belle et lui permettra de rejoindre son meilleur ami à New Pretty Town. C'était sans compter sa rencontre avec la rebelle Shay, qui elle ne souhaite qu'une chose : rester "moche".

Pour l'histoire je ne peux pas 
développer plus que ça, sinon je refais un copier-coller du résumé. Et je ne suis pas là pour réécrire le livre ou recopier le résumé.  

L'histoire semble simple. Même trop simple. Ok, ok, c'est un peu enfantin quand même... Mais même a mon âge, je l'ai très bien lu. Même plus, j'ai beaucoup aimé !

Déjà, commençons par le commencement. Les personnages... Oh puis non, l'histoire en elle-même sera bien plus parlante et me permettra d'aborder les personnages plus facilement (wouah, je fais rarement des phrases aussi... Littéraire !). Dans ce monde, la beauté est un moyen de neutraliser la moindre guerre. En effet, notre civilisation à disparu, nous sommes dans ce roman les "rouillés". L'histoire a donc lieu au moins quelques siècles après notre ère. Ça donne le tournis pas vrai ? Mais le pompon sur la banane, c'est que la beauté est utilisée comme moyen de mettre tout le monde à égalité... Bien pensé en fait. Si on ne jalouse plus son voisin, aucune raison de le battre à mort à l'aide d'une poêle à frire. Du coup, hop, les pitits de 16 ans passe sur le billard ! C'est la fiesta ! Quoique ce n'est pas si éloigné de la réalité. 
Je pense que cette histoire peut plaire à tout âge, même si elle est bateau, voir même prévisible, j'ai bien aimé le fait que Tally ne soit pas du côté des rebelles et qu'elle désire juste être belle et rejoindre son meilleur ami à New Pretty Town. C'est même perturbant de voir à quel point l'auteur a reflété le culte de la beauté qui habite notre société (cette phrase est très philosophique !). 

Les bases sont mises. Je peux donc développer le psychisme des différents personnages !

Tally est la jeune fille type de ce monde : superficielle, égoïste, et... C'est déjà pas mal ! Et à son opposé nous avons Shay, une jeune fille qui ne veut pas qu'on lui décolle la peau pour être une copie des autres Pretties, une rebelle, un esprit libre et qui adore faire de la planche magnétique. D'autres personnages arrivent par la suite, dont le Docteur Cable, un personnage terrifiant à souhait, qui vous glace le sang comme jamais. Nous avons aussi David, un rebelle que Tally va apprendre à connaître, même parfois à haïr, voir plus si affinités, ainsi que d'autres rebelles plus troublant les uns que les autres.

J'espère pouvoir poursuivre cette saga très bientôt car... Je suis curieuse et je veux connaitre la suite ! De plus... J'aime beaucoup la plume de l'auteur ! C'est très fluide, se lit très facilement, parfait pour les ados et reposant pour les plus grands !

2 commentaires:

  1. Je repasse et je vois que mon commentaire n'avait pas été pris en compte..; NOMDIDIOU ! xD

    Personnellement j'ai beaucoup aimé Uglies quand je l'ai lu ado ! Bien que pour moi on peut se contenter d'Uglies, Pretties, Specials (Extras étant superflu selon moi).
    Et on a le même avis concernant Tally, Une vraie tête à claque, obséder par les détails "disgracieux" de son physique ! En prime, Shay a tellement plus la classe par la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Tally grandit quand même à la fin avec David et ça j'ai aimé ! ^^

      Supprimer