mercredi 2 mars 2016

The Revolution Of Ivy de Amy Engel


Prix : 15.00€
Format : GF (Grand-Format)
Nombres de Pages : 322
Genre : Dystopie / Jeunesse / Science Fiction
Edition : Lumen 
Numérique : Non

Résumé : Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Quand tout notre monde s'écroule, il n'y a qu'une seule chose à faire : avancer. Et notre Ivy n'aura pas d'autre choix que d'avancer.

Elle s'est dénoncée. Elle a avoué qu'elle avait l'intention de tuer Bishop. Abandonnée par sa famille et détestée par l'homme qu'elle aime, être jeter hors de Westfall est presque une délivrance. Presque.

Après avoir pleuré toutes les larmes de son pauvre corps, elle décide qu'il faut tout oublier. Oublier sa famille, oublier Westfall, oublier Bishop. Elle ne doit se concentrer que sur une seule chose pour le moment, qui est survivre à tout prix. Son premier but sera de trouver de l'eau (en effet, un humain peut vivre plusieurs semaines sans manger, mais seulement deux trois jours sans boire. Oui, je ramène ma science !). Mais ce ne sera pas si simple. Ivy va affronter des animaux sauvages, les éléments de la nature, et même Mark Liard (oui oui, il est encore en vie celui-là...). La chaleur sera son pire ennemis. Marcher sous les rayons brûlants, il n'y a rien de mieux pour perdre la raison. Si elle n'était pas tomber sur deux âmes charitables, elle serait morte.

Nos deux âmes se prénomment Ash et Caleb. Ils ne viennent pas de Westfall. Ils ont toujours vécus dans la nature hostile et sauvage, et ils y vivent d'ailleurs très bien ! C'est particulièrement Ash qui prendra Ivy sous son aile alors que Caleb n'est pas réellement d'accord, voir pas du tout d'accord. Il est d'un naturel méfiant, et je peux le comprendre sans problème. Il veut juste protéger Ash. Et sans oublier qu'il sent que Ivy leur ment... Et oui, Ivy et ses célèbres mensonges... Mais alors que Caleb laisse une dernière chance à Ivy d'être honnête avec eux, elle s'y refuse, et la vérité viendra de quelqu'un d'autre : Bishop.

Je pense vous avoir assez détailler l'histoire, sans vous spoiler, pour pouvoir attaquer plus en détail ce second tome !

Je crois que je peux affirmer sans erreur que tous ceux qui on aimé le premier tome étaient plus qu'heureux de retrouver Ivy ! Évidemment, je me compte parmi eux ! C'était une vraie joie d'avoir enfin la suite des aventures de Ivy, avec la fin du premier tome qui nous avait tous choqué. Je dois l'avouée, elle a beaucoup mûri au fil de ce second tome, même si ses mensonges m'ont paru plus qu'inutiles et simplement présent pour respecter le caractère de départ du personnage, mais vraiment je le dis franchement ça m'a gavé... Mais ne croyez pas que je n'aime pas Ivy ! Loin de là ! Juste ce trait de caractère bien précis.

Toujours un point important a souligner, que j'avais déjà pointé du doigt dans le premier tome, c'est le manque d'action. J'aime bien quand c'est très psychologique, très centré sur l'esprit des personnages, et même s'il y a de l'action, il y en a moins que ce que j'aurais pensé. En réalité, elle est surtout présente à la fin, avec un dénouement rapide mais complet, un peu de sang sur les murs et une mauvaise conscience pour nos héros.

En parlant de la fin, elle va vous surprendre autant que moi je le pense ! C'est un dénouement complet et surtout bien sanglant, accompagné de larmes et de décisions difficiles. Cette fin est à la hauteur de ce petit chef d’œuvre qu'est la duologie de Ivy, une conclusion qui arrive après un crescendo de difficultés et de mésaventures, concluant de manière théâtrale une saga comme celle-ci ! (cette phrase est magnifique n'est-ce pas ?)

Je ne sais pas vous, mais pour ma part je me suis régalée jusqu'au bout ! L'écriture de l'auteure, son univers, ses personnages, tout ou presque me semble parfait ! Certains m'ont dit qu'il y avait des moments un peu long dans ce second tome. Pour ma, part il n'y en a pas eu. Même si l'action n'est pas le plus présent, les péripéties et les surprises sont nombreuses et se succèdes avec aisance ! Cette duologie se savoure comme la plus douce des pâtisseries ! Je vous le promets, c'est du zéro pour cent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire