mardi 1 mars 2016

Mercy Thompson Tome 8 La Faille De La Nuit de Patricia Briggs

Prix : 7.10€
Format : Poche (existe aussi en GF)
Nombre de pages : 477
Genre : Bit-Lit
Edition : Milady 
Collection : Bit-Lit
Numérique : Oui 














Résumé : Fuyant son nouveau petit ami violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à mettre son monde à feu et à sang !
Nous voici aux côté de Mercy pour la traque d'un ennemis 
plus que dangereux et assoiffé de sang.

Nous retrouvons enfin Mercy dans les Tri-Cites, avec Adam et Christy... Attendez, mais c'est qui elle ? Simple : l'ex-femme de Adam. Et oui, nous avons droit ici à la présence de Christy, que j'ai plus que eu envie de frapper tout au long du livre car elle veut juste faire partir Mercy et lui mettre la meute à dos. Si l'objectif de Patricia Briggs était de la la faire détester, c'est réussi ! En tout cas pour ma part.  
Mais venons-en a la raison pour laquelle Christy débarque dans la vie de la meute (à part le fait qu'elle est la génitrice de Jesse...). Elle a couché avec le mauvais homme, qui maintenant la poursuit pour une quelconque raison (je ne vous dis pas pourquoi sinon je vous spoile allègrement !), et madame, ne sachant pas se défendre seule (contrairement à Mercy !) appelle Adam comme une chochotte pour « rentrer à la maison »... Euh ok alors ma grande ce n'est plus chez toi, tu as abandonné ton mari et ta fille nom d'un petit pois ! (pardon je m'emporte un peu...) Après son arrivé, elle prend tout de suite possession de la maison de Mercy et Adam, comme si c'était chez elle, ce qui énervera passablement Mercy, qui refuse même de manger ce que Christy cuisine (quand je dis qu'elle prend possession de la maison...) et surtout bien péter un cable quand elle répond au téléphone d'Adam. D'ailleurs même Honey fait remarquer à Adam que c'est normal que Mercy ne le rappelle plus ou ne lui réponde plus car c'est Christy qui décroche et appelle (je la hais je la hais !!!) !

Après ce passage de haine envers un personnage (ça arrive de vraiment haïr un personnage pas vrai ??), passons au plus intéressant : Juan Flores, le jeune riche que Christy s'est tap... Euh à rencontré. Et bien il est plus que déterminé à retrouver Christy (Mercy propose même de lui donner Christy, et je suis d'accord avec elle !), pour une obscure raison. Il a tout du parfait psychopathe, avec un peu de... Magie en plus ! Je dois dire que, par rapport à la Déesse du Fleuve (c'est son nom il me semble...), il est parfaitement terrifiant ! Un homme-monstre (quoi c'est vrai !) venu des îles Canaris pour trouver l'amour (je brode je l'avoue...!), et qui tombe sur Christy... Le pauvre, je suis presque triste pour lui d'être tombé sur elle. C'est vrai que Christy est la victime dans l'histoire, mais si elle ne couchait pas à tout va, elle ne ferait pas souffrir sa fille, ne ferait pas sa chochotte devant la meute, et surtout n'aurait pas eu un monstre sur les talons.

Nous avons le droit, en plus de Christy, à de nouveaux personnages. Joel et Lucia sont adorables, un vrai petit couple modèle avec leurs chiens ! Et le meilleur, Gary Langhingdog (littéralement pour ceux qui ne parle pas une syllabe d'anglais, Laughing et dog ensemble égal Le Chien Rieur. Ça me semblait important de vous le dire), qui est comme Mercy. Et qui voue une haine profonde envers Coyote (ah ce Coyote !). Mercy va le rencontrer car elle doit contacter Coyote afin de récupérer la canne fae qu'elle lui avait donné (pour en être enfin débarrassé !). Revoir Coyote fut un grand plaisir pour moi, je l'adore au plus haut point, il a toujours un truc derrière la tête et il n'y a aucun moyen de savoir ce qu'il pense. Il est rusé et joueur, surtout quand il s'ennuie en fait !

Mon petit point noir... Bah une fin rapide... Un peu trop à mon goût quand même. J'aime bien quand la fin traîne un peu, quand il y a un retournement inattendu à la dernière seconde ! Une fin qui dure un peu quoi ! Pas juste : elle combat, il meure, fin ! Vous voyez ? Pourtant, j'ai adoré tout le reste du roman, mais la fin de Guayota est trop rapide à mon goût... En plus c'était un méchant très intéressant, j'aurais voulu en savoir un peu plus.


A part ce petit point noir, je l'ai adoré du début à la fin (en haïssant Christy en même temps que Mercy et en voulant lui tordre le cou !), et attendre le tome 9 va être dure... Très dure ! Si vous ne l'avez pas encore lu... Shame on you (Honte sur vous) ! Je rigole évidement ! (ne le prenez pas mal la chaleur grille mes petits neurones...) Sincèrement, si vous l'avez à porté de main, lisez-le, il est aussi bien que le tome 7 !  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire