mardi 1 mars 2016

King's Game Tome 1 de Nobuaki Knazawa

Prix : 15.00€
Format : GF (Grand-Format)
Nombre de pages : 374
Genre : Thriller
Edition : Lumen
Numérique : Non

Résumé : Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange sms qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game”. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence: ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ? King’s Game… 1 classe, 32 élèves, 24h pour obéir. Une seule sanction: la mort.
Un livre d'une rare additivité.

King's Game, que tout le monde connait au moins de nom, est d'abord paru en France sous la forme d'un manga. Il y a maintenant pas moins de trois saisons (King's Game, King's Game Extrem et King's Game Origin) ! Sachez que le livre fut en réalité écrit avant le manga (si si c'est vrai !), mais comme souvent part chez nous édité après le manga... Logique ! Bref, rentrons dans le vif du livre !

Nobuaki Kanazawa est un lycéen comme les autres, mais un soir, à minuit, il reçoit un étrange message : toute sa classe participe au Jeu Du Roi. Si les ordres ne sont pas exécutés en temps et en heure, les nominés de chaque ordre aurons un gage. Les premiers ordres sont simples et amusants, mais ça dégénère très vite !

Personne ne pense vraiment que le roi tue ceux qui n'obéissent pas, mais quand deux de leurs camarades, qui avaient refusés d'exécuter un ordre, sont retrouvés pendus tout les deux le même jour, la peur commence à grandir et le doute à régner...

Ce premier tome est littéralement addictif. Pourquoi donc ? On a envie de savoir la suite, les nouveaux ordres, et surtout quand et comment à commencé ce jeu meurtrier. Nobuaki va d'ailleurs tenter de trouver l'origine de ce jeu avec l'aide de ses amis, Chiemi et Naoya. 

Les avis sur ce tome ont été très divergents. Certains l'ont adoré, d'autres détesté, principalement, si j'ai bien lu et bien compris, car l'écriture est assez étrange. Le style japonais était inédit pour moi, mais en tout cas la traduction était très délicate je trouve ! Comment ça délicate ? Le vocabulaire est très recherché et j'ai trouvé cela très agréable ! Mon point noir serait les flashback qui déboule comme ça sans crier gare (on est dans une scène et d'un coup flashback puis retour a la scène, un peu brusque j'ai trouvé...).

De plus, je pense que le côté des morts un peu trash (beaucoup trash en fait !) et les ordres tournant un moment autour du sexe ont gênés beaucoup de monde. Mais personnellement ça ne m'a pas dérangé car les ordres sont vite devenus plus sombre, plus violent, laissant libre cour à la haine et autres sentiments tout aussi charmant ! Et plus les élèves restent en vie, plus on les connait ! Par exemple, Ria, qui est la plus étrange personne que j'ai vu dans un livre, quand on connait son histoire, à la fin, franchement on comprend son comportement.

Beaucoup de mystères entourent encore cet étrange jeu, je suis donc impatiente de lire le prochain (Pascal si tu lis ceci, merci d'avance !!) ! La fin colle des frissons, et les questions fusent dans notre pauvre cerveau. Surtout que j'ai lu ce premier tome en une journée... Oui oui... Je n'ai pas pus le lâcher, d'où ma première phrase : un livre addictif !

Vivement le deux ! Tellement de mystères et de questions sans réponses, espérant avoir lesdites réponses avec le second tome !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire