mardi 1 mars 2016

Charley Davidson Tome 6 Au Bord De La Sixième Tombe de Darynda Jones

Prix : 8.20€
Format : Poche
Nombre de pages : 429
Genre : Bit-Lit
Edition : Milady
Collection : Bit-Lit
Numérique : Oui

Résumé : Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j’ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes me tombe entre les mains… je sais que je ne devrais pas l’ouvrir. Sauf que je ne peux pas m’en empêcher. Et ça, c’est une très mauvaise idée !

Hilarant, surprenant, émouvant, du Charley Davidson en force !

Cela faisait un bon moment que je n'avais pas lu un bon Bit-Lit. Et je vous l'avoue, j'ai eu du mal à me remettre dans le bain... Mais une fois dedans, impossible de le lâcher avant la fin !
Nous avons quitté Charley avec une demande en mariage sur un post-it (c'est pour le moins original non !?), et nous la retrouvons plus perdue que jamais ! Pourquoi ? Résumons: son père veut partir en mer, l'affreuse belle maman vient voir Charley pour lui demander de raisonner son père (elle a du culot cette salop... perie !) tout en lui faisant bien comprendre qu'elle ne sait en réalité strictement rien des intentions de son géniteur, et en plus (ce serait trop facile sinon !) un homme vient la voir en clamant qu'il a perdu son âme... Ouais ça commence fort hein !? Et tout ça alors que notre Faucheuse essaie de comprendre ce qu'est son rôle dans une guerre mystique... C'est la grosse merde quoi (mince j'ai pas pu retenir ce gros vilain mot !) !!

Alors dans tout ça qu'avons nous (oui il y a comme toujours énormément de choses ! C'est Charley quoi !)... Alors déjà avec Cookie (le plus simple !)... Bon tout le monde sait que Cook et Obie ce tournent autour... Charley a fait un plan (et Dieu sait comment ses plans fonctionnent toujours...), et vous lirez ensuite (je veux pas vous gâcher la surprise !) !

Et le plus intéressant... De nouveaux personnages ! Enfin un, mais c'est déjà bien ! Le Dealer, de son petit nom, a un régime pour le moins... Euh âmèsque dira-t-on (ce mot n'existe pas je sais mais il mange des âmes j'y peux rien moi...)... Et avec mon résumé ci-dessus vous aurez devinés qu'il y a un lien avec le gentil monsieur qui c'est fait voler son âme ! (cette chronique devient franchement compliquée...)

Dans ce tome c'est encore une fois un bordel de sous intrigues entremêlées... Pour mon plus grand plaisir ! Quand c'est tout simple c'est sympa, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer! (ce doit être la définition de la Bit-Lit en fait !) Et je dois dire que, même si le début a été un peu dure, je me suis laissée emporter après le téléphérique (avec le fantôme de Miranda qui fou la trouille!), et je ne l'ai plus lâché !
Ce que je préfère dans les Charley Davidson, c'est l'humour. Le coup du mur m'a fait pleurer de rire ! Mais de grosse larmes en plus ! J'en souris encore pour vous dire ! Et bien évidemment encore beaucoup de questions (genre les Douze, ils sont qui ? Quand ils arrivent ?!) et de suspens...!
Je vous l'avoue je me méfie de Reyes. Pourquoi ? Je sais pas, je sens le truc pas bien du tout ! C'est pas possible qu'il ne fasse rien de mal... Je sais pas je le sens... Je sais pas ! (les rouages de mon cerveau sont en branlent là !)

Et la fin... Ma Jun adoré, si tu as survécu jusque là (déjà bravo !) mais tu avais raison ! Je vous explique mes chers amis ! Jun m'avait dit " Tu vas voir la fin tu vas être sur le cul !" et bien... C'est en dessous de la vérité ! Je suis scotchée et devoir attendre août pour la suite me mets la rage ! Une fin qui donne juste envie de hurler de joie et de frustration en même temps !

Je n'ajouterai qu'une chose : fait que le mois août arrive vite ! Vraiment très vite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire