lundi 29 février 2016

Sidhe Tome 3 Double Vue de Sandy William

Prix : 8.20€
Format : Poche
Nombre de pages : 456
Genre : Bit-Lit / Fantastique
Edition : Milady 
Collection : Bit-Lit 
Numérique : Oui

Résumé : Une guerre sanglante, un amour impossible.
McKenzie est une diseuse d’ombres, mais son inestimable don n’a cessé de mettre sa vie et celles de son entourage en péril. Déchirée entre le fae qu’elle aime et celui auquel elle est liée, la jeune femme doit faire la lumière sur les dessous de la guerre si elle veut y mettre un terme. Armée de dangereux secrets et épaulée par de puissants alliés, par ses actes elle divisera le Royaume à tout jamais… à moins qu’elle le sauve.

Mon Avis : Maman !!!! Oulala oulala les amis, un dernier tome qui envoie du lourd ! (et je n'exagère pas !)

La pauvre McKenzie a enfin sa vie normal. Et elle s'ennuie. De plus, avec le lien qu'elle a avec Kyol, elle a constamment la présence du Royaume dans sa tête ! Et Aren ne lui donne aucun signe de vie depuis trois semaines. (Déjà rien que là on a un bon nœud à l'estomac !). Mais quand McKenzie sent que Kyol est torturé (vive le lien...), elle n'hésite pas une seconde à retourner au Royaume. Même avec une tor'rum (pas son idée la plus géniale c'est vrai...). Mais bon, elle sauve tout le monde ! Enfin elle le croyait.

Elle croyait beaucoup de choses, comme vouloir une vie normal, mais il lui suffit de voir Aren (qui se comporte comme le roi des imbéciles en plus !), et à quel point le Royaume, si violent soit-il, lui a manqué, pour changer d'avis. Mais Aren se comporte toujours comme un con et Kyol aide pas pour un sou ! Pour faire simple : c'est un magnifique, gigantisme bordel !

Et le lien entre elle et Kyol ne fait pas seulement souffrir nos héros, mais en plus, dés qu'elle se rapproche de Aren, elle sent qu'elle blesse Kyol (ce qu'elle ne veut pas évidemment) et du coup elle freine un peu. Mais pas tant que ça... ! (heureusement ! Elle est bien avec Aren ! Team Aren !!)

Mais pour le moment, il faut se concentrer sur l'impur qui veut faire partir Léna et toute sa cour, et ceux en les zigouillant tous (on est dans le Royaume...). Et ils auront beau tout faire, ça va mal tourner, et Léna aura de plus en plus de mal à se faire entendre (ok, son geste au début, sur la place... ça déchire ! Ok je suis un peu contre, comme McKenzie, mais au moins elle a fait un geste fort!).

Et attendez ! Je me dois de le hurler : Aren, pourquoi tu as de putains de pulsions suicidaire crotte alors ! Il veut mourir ou quoi ! Et tu aurais du la suivre ! (je ne veux pas vous spoiller, donc disons qu'à un moment vous aller hurler « Non Aren ! Pauvre con ! », en gros) A ce passage, j'ai eu la boule au ventre et les larmes aux yeux. Pourquoi ! C'est si cruel ! Et en si peu de pages ! (j'ai conscience que je suis la seule, à part ceux qui l'on lu qui savent de quoi je parle, qui comprenne ce que je viens d'écrire. Au moins vous êtes obligé de le lire pour savoir mouhahaha!).

Jusqu'à la fin j'ai eu la boule au ventre, le cœur qui battait à cent à l'heure ! Non vraiment, une fin de toute beauté, ni trop ni pas assez... ! Rien qu'en y repensant j'ai le petit nœud dans le ventre ! Un vrai coup de foudre, une tornade, un tsunami ! Une fin digne de cette série merveilleuse !

Et que je relirais !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire