dimanche 28 février 2016

Mercy Thompson Tome 7 La Morsure Du Givre de Patricia Briggs

Prix : 7.10€
Format : Poche
Nombre de pages : 400
Genre : Bit-Lit 
Edition : Milady 
Collection : Bit-Lit 
Numérique : Oui

Résumé : Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.
Mon Avis : Alors là ! Après ma déception du tome précédent, j'ai juste crié de joie !!! Du Mercy Thompson pure et dure !

Mercy, la pauvre, est piégée avec sa belle-fille (Jesse) en plein Black Friday ! (ça doit juste trop faire flipper !!) Mais quand Jesse lui pose une question, la pauvre Mercy est tellement choquer qu'elle percute l'automobiliste devant. C'est là que tout va déraper. Non euh pas à cause de l'accident, mais quand elle va essayer de contacter Adam pour qu'il vienne les chercher, pas de nouvelles. Et c'est pareille pour le reste de la meute.

Quand les filles arrivent enfin chez Adam, la maison est vide. Elles foncent donc au garage pour y trouver Gabriel et... Ben. Dans un sale état d'ailleurs ! (et Gabriel est littéralement affolé !) A priori, toute la meute a été enlevé par un soit disant groupuscule du gouvernement (et mon c**, c'est du poulet !?) mais Adam avait sentie que s'était un mensonge et seul Ben et Gabriel s'étaient échapper.

Point info important ! Dans ce tome on a le point de vu de Mercy (à la première personne comme toujours) mais aussi celui d'Adam ! Ce qui fait qu'on suit des deux côtés ce qui se passe (et c'est juste méga ultra giga génial !), ce qui donne encore plus de profondeur à l'action !

Et une fin à couper le souffle ! On découvre le pourquoi du comment, et mon Dieu c'est énorme !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire