lundi 29 février 2016

Maeve Regan Tome 4 A Pleine Dents De Marika Gallman

Prix : 7.60€
Format : Poche
Nombre de pages : 480
Genre : Bit-Lit
Edition : Milady 
Collection : Bit-Lit
Numérique : Oui

Résumé : Avec la disparition de Victor, ma vie aurait dû redevenir normale. Ou au moins un peu plus facile. Mais ça, c’était sur le papier. Je n’avais pas compté sur mon frère adoré qui veut m’utiliser pour prendre la place de notre père et me retient prisonnière dans un château infesté de vampires. Benoxh, ce vieux renard, s’est mis à sa solde et m’a privée de mes pouvoirs. Je suis seule, mortelle, pieds et poings liés et malgré ça, la prophétie qui me destine à devenir encore plus malfaisante que mon paternel plane plus que jamais au-dessus de ma tête…

Mon Avis : Je pense que ce tome est mon préféré de la série ! Pourquoi ? Il y a de TOUT ! vraiment de TOUT !

Déjà, on retrouve Maeve prisonnière du château par son frère alors qu'elle pensait pouvoir vivre en paix après avoir décapité Victor (ah l'amour...!) . Mais ce gentil, adorable et surtout morveux de Connor va en décider autrement. Alors qu'elle est piégé, elle va tout faire pour sortir de là. Mais elle est privée de ses pouvoirs par Benoxh qui n'est qu'un sale traître ! Mais on découvre que tout cela, tout depuis le début, cache un lourd secret ! (je n'en dis pas plus, je vais vous gâcher la surprise ! Mais c'est énorme, sachez-le !!)

Dans ce tome, ce qui m'a fait tourner la tête, se sont les révélations et les secrets enfouis partout ! Qui est cette femme dont on a enlevé le coeur ? Qu'est-ce que Benoxh veut ? Ah et bien sûr le retour en héros de Tévor (youpi !). Ce tome m'a fait m'attacher encore plus à ce personnage : il est gentil, doux, et attentionné envers Maeve. Mais la concurrence est toujours là ! Même si Lucas n'a plus aucun souvenirs (ou du moins le prétend), Maeve a du mal à l'oublier et veut mettre les choses au clair. Bon, ça foire, sinon c'est pas drôle !

Action, romance, révélation, secret.... Un cocktail parfait pour un tome réussi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire