dimanche 28 février 2016

Bad Moon Rising Episode 5 Résignation de Marika Gallman

Prix: 0.99€
Format : Numérique
Nombre de pages : Inconnu 
Genre : Bit-Lit
Edition : Petit Caveau 

Résumé : Elle rêve d'un nouveau départ, mais c'est la mort qui l'attend au tournant. Recueillie par ceux qui l'ont arrachée aux mains de ses agresseurs, c'est dans un monde de ténèbres qu'elle devra tenter de survivre.
Tout a commencé un soir de lune bleue, et tout se terminera dans le sang...

Mon Avis : Je dois dire que cet épisode est pour le moins explosif ! Neela, qui est entre les mains de ce psychopathe de Doyle, va se dépasser et montrer qu'elle en a dans le ventre et entre deux crises de larmes mettre une jolie raclée à Doyle ! Mais avant tout ce beau programme on peut dire qu'elle va prendre très cher... ( je ne désirerais pas être à sa place... Etrange n'est-ce pas ?). La jeune femme va en apprendre beaucoup sur elle même (et sur Marat aussi !)

En parlant de lui ! Pourquoi ce n'est pas Marcus qui intervient !? Et pourquoi diable Marat semble-t-il si gentil ! (oui c'est mon petit mystère : pourquoi Marat est gentil avec Neela !) Il y a anguille sous roche... Voici quelques suppositions : 1) Marcus veut se servir de Neela ; 2) Marat aurait en fait été mordu lui aussi ; 3) Marat est tombé amoureux de Neela ; 4) Doyle essaie juste de semer le doute chez Neela ; 5) Marat essaie de protéger Neela de Marcus qui nourrirait des intentions malveillante à l'égard de notre héroïne ( je me suis drôlement bien exprimé ! Je suis en forme aujourd'hui !) ; 6) Ou rien de tout ça n'est correct et les gentils sont Marcus et Marat, et les méchants sont avec Doyle. Oui, j'ai l'esprit très imaginatif mais au moins une de mes hypothèse doit être juste au moins ! (à voir au prochain épisode !)

Une question encore ! Marcus, aimes-tu Neela ou c'es juste à cause de se lien étrange entre vampire ? Non parce que franchement je me pose la question...

Après une explosion d'action et de surprise, vivement le prochain et dernier épisode !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire